C’est le plus mauvais des verdicts qui pouvaient tomber. Le corps de Youcef Atal l’a – de nouveau – lâché dimanche. L’international algérien est sorti sur blessure lors du match de l’OGC Nice contre Montpellier HSC (défaite 0-1) à domicile. Il souffre d’une lésion musculaire qui nécessite 3 à 4 semaines de repos. Cela veut dire qu’il ne sera pas apte pour les deux matchs de l’équipe nationale de novembre face à Djibouti et au Burkina. Cette nouvelle blessure devrait inciter le sélectionneur national à reconsidérer la place du latéral droit dans la hiérarchie.

Par Mohamed Touileb
C’est officiel ! Djamel Belmadi devra -encore une fois- composer sans Youcef Atal. Le Niçois était sorti sur blessure dimanche après-midi lors du match de la 13e journée de Ligue 1 UberEats (France). L’entraîneur Christophe Galtier n’a pas attendu longtemps pour assurer que son protégé «souffre d’une lésion musculaire» qui l’obligera à «un arrêt de 3 à 4 semaines». C’est clairement une mauvaise nouvelle pour le sélectionneur national qui en a toujours fait un titulaire indiscutable.

12e blessure avec l’OGC Nice en 3 ans
Au début, le natif de Tizi-Ouzou était menacé de ne pas disputer la rencontre contre les Burkinabés en cas d’avertissement, désormais il est forfait pour une autre raison. Le corps d’Atal l’a de nouveau lâché. C’est la 12e fois qu’il se blesse avec les «Aiglons» en un peu plus de 3 saisons. Ce chiffre fait clairement froid dans le dos et donne une tendance inquiétante pour ce qui est du physique dont la fragilité n’est plus à discuter.
Naturellement, cela devient préoccupant. Surtout qu’en sélection, il a le statut de titulaire sans discussion. D’ailleurs, le coach de l’EN a toujours compté sur lui quand il est disponible. Toutefois, ses absences deviennent trop récurrentes. De plus, le sélectionneur ne lui a pas vraiment trouvé de suppléant. Parfois c’est Mehdi Zeffane, d’autres Mohamed-Réda Helaïmia ou Houcine Benayada, comme ce fut le cas contre le Niger en octobre dernier, qui se muent en suppléants.

5 dates FIFA sur 7 manquées !
En tout, Atal a raté 4 des 6 dernières dates FIFA avec les «Verts» et il en manquera une autre avec la fenêtre internationale de novembre. Cela fait 5 sélections non-honorées sur les 7. C’est très alarmant et préjudiciable. Il est clair que Belmadi ne peut -aucunement- compter ‘’aveuglément’’ sur un élément aussi ‘’indisponible’’ et considéré comme indispensable.
On parle d’un footballeur qui a déjà passé 366 jours à l’infirmerie sur les 3 dernières années au Gym. Il y a notamment eu une longue absence de 152 jours entre décembre 2019 et mai 2020 en raison d’une opération au genou. Depuis qu’il est passé sur le billard, l’ancien sociétaire du Paradou AC, a eu un contretemps physique à 8 reprises désormais. On peut penser qu’il n’est plus ce joueur capable de reproduire les efforts sur le flanc droit avec l’apport offensif qui reste son point fort. C’est désormais clair : Belmadi doit, peut-être, reconsidérer les pions sur son échiquier. n