Le secteur de l’agriculture peine à recruter, le BTP enregistre une baisse d’offres d’emploi de 12%, alors que le secteur industriel affiche une offre d’emplois en croissance de 24% par rapport à l’année 2015.

Ce sont les principales indications fournies hier par le Directeur général de l’Agence nationale de l’emploi (Anem) au Forum El Moudjahid, Mohamed Tahar Challal.
Si le secteur de l’agriculture, qui nécessite beaucoup de mains-d’œuvre, n’arrive pas à recruter faute de demande suffisante, la chute des offres d’emplois dans les métiers du bâtiment résulte de la baisse du nombre de nouveaux projets par rapport aux années précédentes. Cependant, le voyant est au vert dans le secteur industriel, notamment dans six wilayas. Sur ce point, Mohamed Tahar Challal citera notamment la région de Relizane, dont la zone industrielle de Sidi Khettab enregistre à elle seule plusieurs projets d’investissement. L’invité du forum a fait savoir que l’Anem a réalisé dans le secteur économique 488 165 placements à fin 2016.
A la même période, les demandes d’emploi étaient de 1 037 095, alors que les offres étaient de 465 901. Mohamed Tahar Challal est revenu, dans son intervention, sur le nombre de placements des demandeurs de travail dans le secteur productif.
Le secteur privé surclasse largement le secteur public en termes de création de nouveaux postes. Le taux de recrutement dans le secteur privé représente 79%, alors que le taux du secteur public est de 21%. Par secteur d’activité, le placement réalisé dans l’industrie est de 32%, le BTPH 30%, l’agriculture 3% alors que le secteur des services représente 35%.
« Le secteur des services est sur une bonne dynamique, en matière du recrutement », a-t-il constaté également, estimant que la croissance devrait être renforcée avec le développement de l’économie numérique.
Par ailleurs, le patron de l’Anem compte apporter de nouvelles méthodes de gestion pour améliorer le service de l’agence. Dans ce sens, il a indiqué qu’un numéro vert, le 30 05, est d’ores et déjà à la disposition des demandeurs d’emploi. Pour l’année 2017, l’Anem s’apprête à mettre en ligne un service internet pour recruter à distance, déposer une offre mais également recruter.