L’actrice américaine Emma Stone et le réalisateur grec Yorgos Lanthimos s’associent à nouveau pour un court-métrage silencieux et sombre, tourné en noir et blanc sur une île grecque battue par les vents. Abordant la mort et la nécrophilie et inspiré par les paysages accidentés de l’île de Tinos, 3Bêlement» («Bleat») est la première collaboration du duo depuis leurs nominations aux Oscars en 2019 pour «La Favorite». Ce nouveau court-métrage de 30 minutes, dans lequel joue également l’acteur français Damien Bonnard, est projeté vendredi à Athènes en première mondiale. Il a été tourné en février 2020 au sommet des collines de Tinos, une grande île aride au nord-est d’Athènes. Les chèvres y figurent en bonne place, mais malgré le titre du film, on n’entend pas le moindre bêlement, ni le moindre bruit. Sombre, le court-métrage se déroule principalement dans une maison grecque traditionnelle et est entièrement muet, ce que Emma Stone dit avoir vraiment apprécié. L’actrice incarne une jeune veuve qui organise une veillée funèbre pour son défunt mari dans une maison traditionnelle grecque. Incapable de lâcher prise, elle adopte une méthode de deuil peu orthodoxe, dans un film qui mêle matrones âgées, nudité et sexe. La plupart des personnes qui apparaissent dans le film sont des habitants de Tinos sans aucune «expérience professionnelle» d’acteurs. «Nous avons fait le tour de l’île, nous avons rencontré des gens et nous les avons choisis… les acteurs non professionnels peuvent être vraiment incroyables», observe Yorgos Lanthimos. Les promoteurs du film n’ont pas révélé son budget mais précisé qu’Emma Stone n’avait perçu aucun cachet en raison de son amitié avec le réalisateur. Elle avait joué pour Lanthimos dans la comédie noire du 18e siècle «La Favorite», qui leur a valu respectivement une nomination pour le meilleur second rôle féminin et le meilleur réalisateur aux Oscars 2019. «Je me sens très en sécurité avec lui, il me met au défi», a déclaré la comédienne américaine. «Quel est l’intérêt de continuer à faire, sans vouloir vous offenser, ce métier plutôt stupide d’acteur, si vous ne continuez pas à vous dépasser, à grandir et se mettre au défi ?».
«Bêlement» sera projeté à l’Opéra national de Grèce du 6 au 8 mai, accompagné de musique vivante, à travers des oeuvres de Bach, Nystedt et Hosokawa interprétées en direct par le quatuor «Maria Callas» et le Choeur d’ERT, la Radiodiffusion Télévision Hellénique. n