Moins de deux jours après la diffusion d’une émission de caméra cachée intitulée « Ana Wradjli » (Mon mari et moi) l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a réagi en adressant, ce dimanche, un avertissement à la chaîne qui a diffusé le programme, Numidia TV. L’autorité a dénoncé les « flagrantes infractions ayant entamé l’éthique professionnelle et attenté à l’ordre public« . « Compte tenu du souci de l’ARAV de veiller au respect des lois et règlements en vigueur dans tout programme audiovisuel, et après avoir visualisé l’émission de caméra cachée intitulée +Ana Wradjli+, diffusé sur la chaîne privée Numidia TV le 24 avril, laquelle a suscité de vives réactions auprès de citoyens à travers les réseaux sociaux, mais aussi auprès de la presse nationale au sujet des infractions flagrantes entamant l’éthique professionnelle et attentant à l’ordre public, à la vie privée, à l’honneur et à la réputation des personnes loin de tout respect de la dignité humaine, l’ARAV adresse un avertissement à la chaîne Numidia TV, pour ne plus diffuser ce type de programmes, se réservant le droit de prendre d’autres mesures en cas de récidive« , indique le communiqué.

Lire également l’article de « Reporters »: « BASTA ! »

L’ARAV a également rappelé aux autres chaînes, « le communiqué rendu public de concert avec le ministère de la Communication, et les mises en garde contre tout manquement à l’éthique professionnelle et aux lois de la République », conclut le communiqué.