Les éléments de la police judiciaire de la commune de Cap Djinet ont réussi à mettre hors d’état de nuire un dangereux réseau versé dans le trafic de l’émigration clandestine composé de 3 individus, âgés entre 25 et 40 ans, originaires de cette localité. Ils poussaient des jeunes et même des mineurs à l’émigration clandestine, a indiqué une source policière, tout ajoutant qu’une tentative à partir du port de Cap Djinet a été déjouée à faire temps. Le principal accusé, le plus âgé du réseau, s’apprêtait à embarquer les candidats à l’émigration clandestine. Aidé de ses complices, il promettait aux jeunes clandestins une traversée garantie en leur exigeant le versement de la première tranche d’argent pour la réservation et le reste de la somme au départ. L’enquête minutieusement menée par les policiers a permis l’arrestation des 3 individus et la saisie de la barque. K. K.