Les services de la Gendarmerie nationale (GN) à Oran ont démantelé un réseau de passeurs qui organisaient des traversées en mer pour des candidats à l’émigration clandestine et saisi de l’argent et du matériel utilisé à cet effet, indique samedi un communiqué du Commandement de ce corps sécuritaire. «Dans le cadre de la lutte contre le phénomène de l’émigration clandestine par mer et après l’ouverture d’une enquête approfondie, les éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Canastel (Oran) ont démantelé un réseau de passeurs qui organisaient des traversées en mer pour des candidats à l’émigration», souligne la même source. L’enquête a permis «l’arrestation de dix (10) individus et la saisie d’une (1) embarcation pneumatique dotée d’un moteur de 40 CV, de deux (2) véhicules (un utilitaire et un touristique), d’une (1) moto, d’une somme d’argent (plus de 300 millions de centimes en monnaie nationale et 215 euros), de neuf (9) téléphones portables, de huit (8) jerricans de gasoil de 30 litres chacun et d’un (1) appareil de positionnement par satellite (GPS)», précise le communiqué. Après achèvement de l’enquête et la finalisation des procédures judiciaires, les suspects ont été présentés devant les juridictions compétentes. Dans son communiqué, la Gendarmerie nationale invite les citoyens à participer activement à la lutte contre toutes les formes de criminalité en signalant immédiatement tout acte criminel susceptible de porter atteinte à l’intérêt public via la ligne verte de la Gendarmerie nationale (1055) et le site de Pré-plaintes et renseignements en ligne (PPGN.MDN.DZ) ou en contactant l’unité de GN la plus proche.