Le FFS lui offre une occasion d’accéder au poste de président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Koléa, il le « trahit » dès son installation ! Le nouveau maire de la plus grande commune de la wilaya de Tipaza, Youcef Kouider

, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a annoncé son ralliement avec son équipe aux rangs du Front de libération nationale (FLN), après avoir été élu sur la liste du Front des forces socialiste (FFS), lors des élections locales du 23 novembre. Le plus vieux parti de l’opposition qui s’est félicité d’avoir arraché haut la main cette localité n’a même pas encore savouré sa victoire qu’il est trahi sans scrupule par son cavalier. Devant le wali de Tipaza, les élus locaux et plusieurs responsables, Youcef Kouider (44 ans), a déclaré jeudi dernier lors de son installation officielle avoir décidé de rejoindre son parti de toujours. « Nous étions sur une liste parrainée par le FFS. Cependant, j’annonce officiellement et par conviction mon retrait du FFS et mon ralliement officiel au FLN. Il s’agit d’une conviction et celle de tout le groupe », a-t-il précisé. Le plus grave c’est que le FLN avait refusé sa candidature au scrutin, puisqu’il reconnaît « n’avoir pas pu s’introduire dans le monde politique à l’échelle locale », car « les responsables de ce parti FLN nous ont fermé la porte ».