Le nouveau président du Comité olympique et sportif algérien (COA) est dorénavant Abderrahmane Hammad, médaillé de bronze aux JO-2000 de Sydney. L’homme de 43 ans a été élu ce samedi matin lors de l’assemblée générale élective (AGE) qui s’est déroulée au siège du Comité à Ben Aknoun (Alger). Il avait en face de lui deux candidats: Soumia Fergani, ex-députée à l’Assemblée populaire nationale (APN) et première arbitre internationale de football et Mabrouk Kerboua, ex-président de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC). Ils devaient être quatre en compétition, mais au final il y a eu, hier soir, une « défection » . Le candidat Sid-Ali Lebib, ancien président du COA,avait effectivement annoncé son retrait dans une correspondance envoyée vendredi soir au secrétariat général de l’instance olympique en motivant son retrait de dernière minute par « l’absence des mesures et les conditions sanitaires exigées par les pouvoirs publics dans ce genre d’événement« .

Le nouveau président du COA a récolté 105 voix, soit 60 voix des fédérations olympiques qui possèdent chacune quatre voix et 45 voix des fédérations non olympiques qui possèdent une seule voix chacune. De leur côté, Mabrouk Kerboua a récolté 32 voix (24 voix des fédérations olympiques), alors que Soumia Fergani a récolté 5 voix (4 voix des fédérations olympiques).

Les travaux de l’AG élective du COA se sont déroulés en présence de 80 membres sur les 90 que compte l’assemblée générale dont 22 fédérations olympiques.

Il est à rappeler qu’après la démission de Mustapha Berraf, entérinée le 12 mai dernier par le bureau exécutif, la présidence par intérim du COA avait été confiée, en application des statuts de l’instance, à Mohamed Meridja, chargé de la gestion des affaires courantes du COA et de préparer l’assemblée générale élective.