Deux frères algériens basés à New York, Mohamed et Sid-Ahmed Merzouk, ont co-fondé Gebni, une application de livraison de nourriture qui fait le buzz dans la ville de New York ces derniers mois. Selon le site Forbes, les deux frères ont réussi à se distinguer par rapport aux autres applications similaires par les prix compétitifs qu’ils appliquent.

Les frères Merzouk ont découvert la commodité de la livraison des repas du restaurant lorsqu’ils vivaient dans l’East Village de Manhattan. «Nous avons commencé à nous appuyer sur la livraison de nourriture pour nous nourrir», explique Mohamed, l’aîné des frères Merzouk, âgé de 28 ans, cité par Forbes. À l’époque, il était étudiant à temps plein et obtenait son Mastère en finance à l’université de Pace alors qu’il travaillait, avec de vagues notions sur l’avenir d’une banque d’investissement à Wall Street, et non sur une start-up.
Ils ont aimé Seamless et l’ont utilisé pour commander des restaurants halal locaux. « J’ai toujours commandé Lox Benedict », se lamente Sid-Ahmed Merzouk, 26 ans, « même la nuit ! ». « Nous avons vite remarqué que c’était très cher », note M. Merzouk, malgré la multiplication des services de livraison concurrents, de Grubhub à Uber Eats, par les armées de livreurs à vélo qui zippent dans les rues à toute heure, transportant de grosses caisses pleins de repas de restaurant.
Les frères Merzouk étaient trop occupés pour cuisiner, ils ont commencé à rechercher des plateformes alimentaires abordables. Ils se demandaient pourquoi il n’y avait pas de «happy hour» pour la livraison de la nourriture de restaurant avec des prix réduits pendant les heures de pointe ? Les frères Merzouk ont commencé à interroger des amis et des personnes au hasard dans les bars. Si une application proposait des repas au restaurant à prix réduit, l’utiliseriez-vous? La réponse était toujours oui.
Fin 2015, ils ont commencé à travailler sur Gebni, qui se prononce avec un g doux, et traduit par «m’apporter» en arabe algérien parlé. Il y a maintenant plus de 700 restaurants participants à Manhattan, Brooklyn et Queens. Les établissements situés près de l’université Fordham dans le Bronx seront ajoutés prochainement.
L’équipe Gebni de 5 personnes travaille à distance ou dans la salle commune rénovée du sous-sol de l’immeuble des frères Merzouk à Bedford-Stuyvesant, Brooklyn, au milieu d’une table de billard rouge et de canapés minimalistes. Ils ont récemment reçu une deuxième ronde de financement, ils ne rendent pas le montant public. Le premier tour était de 150 000 $. Ils ajoutent que l’application Gebni a été téléchargée plusieurs milliers de fois.
La tarification dynamique de Gebni est basée sur un algorithme qui actualise chaque plat en fonction de la demande. Les rabais fluctuent en temps réel et peuvent varier d’un minimum de 2% à 35%, même sur un article de 10 $. Si un restaurant a des frais de livraison, c’est clairement indiqué. Les pourboires ne sont pas inclus dans le prix