La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé, hier, sur son site Internet « qu’à, aucun moment, elle n’a sollicité la Fifa pour demander une dérogation afin de décaler la fin du championnat de Ligue 1 d’une semaine, soit au 25 mai 2018, comme l’ont rapporté certains organes de presse souvent mal informés, pour ne pas dire malintentionnés ».

Or, ce communiqué de la FAF vient de contredire, carrément et simplement, un de ses membres du Bureau fédéral (BF), et surtout président du directoire qui gère depuis janvier passé les affaires de la Ligue de football professionnel (LFP), à savoir M. Amar Bahloul.
En effet, celui-ci a déclaré, il y a quelques jours que « ce sera très difficile, voire compliqué, de terminer avant le 20 mai le championnat de Ligue 1 comme exigé par la Fifa, raison pour laquelle le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, va saisir l’instance internationale dans l’optique de lui délivrer une dérogation afin de repousser la clôture du championnat algérien ».
Les organes de presse n’ont, pour ainsi dire, fait que rapporter les propos de ce responsable de l’instance fédérale. Ils n’avaient, à partir de cet instant, pas du tout besoin de vérifier une information annoncée par un membre de cette institution.

Faire du Kerbadj même après l’avoir « chassé »
Et au lieu de s’en prendre à son responsable, celui qui gère le Directoire provisoire de la Ligue de football professionnel (LFP), l’instance de Zetchi annonce que ce même Directoire s’apprête à présenter « une mouture du calendrier de fin de saison où la dernière journée se déroulera le 19 mai prochain, comme décidé par l’instance du football international.» Cette proposition sera présentée «pour approbation par le prochain Bureau Fédéral, prévu le jeudi 29 mars 2018», précise la FAF. Aussi, faut-il rappeler que des responsables de la FAF ne cessaient de fustiger les changements de programmation de la LFP de Kerbadj au moment où elle est en train de faire pire !
Sinon comment expliquer qu’à chaque semaine, les férus du football algérien remarquent des changements de programmation des matchs de championnat ou leurs horaires ! De plus, il ne faut pas être amnésique puisque la saison dernière cette même FAF avait prolongé le championnat au 14 juin 2017.

Course contre la montre
Problème, cette année, il y a la Coupe du Monde de football en Russie (14 juin -15 juillet) et la Fédération internationale de football (Fifa) a recommandé à toutes les instances qui y sont affiliées de faire en sorte que toutes les compétitions nationales s’achèvent avant le 20 mai. C’est la « dead-line» fixée pour toutes les épreuves dans les quatre coins du monde.
Cependant, il faut reconnaître que la Fédération algérienne de football (FAF) aura beaucoup de mal à respecter cette  requête de la Fifa. Sept journées restent encore à jouer en championnat soit 56 matchs. On y ajoute les demi-finales et la finale (3 rencontres) de Coupe d’Algérie et l’agenda continental des quatre clubs algériens, à savoir l’ES Sétif et le MC Alger (Ligue des Champions) ainsi que l’USM Alger et le CR Belouizdad (Coupe de la Confédération CAF), à greffer au planning. On est donc bien curieux de voir cette  «nouvelle»  mouture du calendrier de fin de saison où la dernière journée se déroulera le 19 mai prochain annoncée par la FAF…