Pour la deuxième fois seulement après 2014 au Brésil, l’Afrique est parvenue à placer deux représentants en 1/8 de finale de Coupe du Monde. L’édition qatarie a aussi marqué un record de points à l’issue du premier tour pour les représentants de la zone CAF sans oublier les deux succès de prestige du Maroc et du Cameroun contre la Belgique et le Brésil respectivement. C’est pour dire que la séquence 2022 au Qatar restera forcément dans les annales.

Par Mohamed Touileb
Certes, il n’y a que le Sénégal et le Maroc qui continueront l’aventure alors que la Tunisie, le Ghana et le Cameroun sont malheureusement hors course. Mais les cinq équipes nationales issues des qualifications africaines ont joué le coup à fond et restaient en lice jusqu’à la dernière journée.

Records de points
La palme revient aux Marocains qui ont terminé leaders de leur groupe ‘’F‘’ où figuraient la Croatie, vice-championne du monde, et la Belgique, demi-finaliste en 2018. Les « Lions de l’Atlas » ont pris 7 points sur 9 possibles et retrouveront l’Espagne dans deux jours. Pour leur part, les Sénégalais (6 points) ont bouclé l’écrémage à la deuxième place de la poule ‘’A‘’ derrière les Pays-Bas.
Au total, les deux rescapés comptent 13 points des 24 glanés par les Africains au Qatar. Et la moisson africaine est la plus grande jamais réalisée lors du tournoi quadriennal. En effet, jusque-là, les opus 1998 en France et 2002 en Corée du Sud étaient les plus prolifiques avec 15 unités. Dans le détail, il y a eu 7 victoires, 3 nuls et 5 défaites. Les succès les plus retentissants sont certainement ceux du Maroc, la Tunisie et le Cameroun au détriment de la Belgique, la France et le Brésil dans cet ordre.
Les Marocains ont mis fin à l’incroyable série de 8 succès de rang des Belges en phases de poules signant la première victoire africaine sur une nation européenne au Mondial. Pour leur part, les Tunisiens ont battu les Français pour la première fois de leur histoire alors que les Camerounais sont les premiers en Afrique à dominer le Brésil en Coupe du Monde.

Les quarts en plafond de verre… pour l’instant
Ces résultats ne peuvent que donner plus de légitimité à cette demande d’accorder plus de place à l’Afrique en CDM. De toute façon, pour le Mondial 2026, il y aura 48 participants et la CAF aura 9 places et une autre pour un barragiste. Cela pourrait faire 10 représentants pour la prochaine « cuvée ».
Pour rappel, le meilleur parcours de l’Afrique au Mondial est à mettre à l’actif du Cameroun, Sénégal et Ghana qui ont tous atteint les quarts de finale en 1990, 2002 et 2010. Le défi sera donc d’aller chercher le carré d’as pour signer un précédent et (pourquoi pas ?) une finale puis un sacre qui paraît improbable. Mais, au football, il ne faut jamais dire jamais.
M.T.