L’équipe nationale débutera, ce soir (20h) au stade Mustapha Tchaker, sa campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar. En entrée du menu, il y aura le Djibouti à «déguster». Clairement, les «Fennecs» partent largement favoris pour décrocher les points de la partie contre un bien modeste adversaire.

Par Mohamed Touileb
Il faudra mettre le paquet et marquer. Autant qu’on pourra tant le rapport buts marqués/buts encaissés pourrait compter lors du décompte final à l’issue des 6 journées dans la poule «A». Un quartet que complètent le Niger et -surtout- le Burkina Faso. Ce dernier reste le principal adversaire des «Verts» pour décrocher le billet aux barrages du Mondial 2022.
Pour rappel, de chacun des 10 groupes, une seule sélection sera qualifiée pour le match d’appui afin de prendre l’un des 5 places dédiées à l’Afrique dans le raout footballistique planétaire. Pour cette explication, le premier responsable de la barre technique djiboutienne, Julien Mette, sait que ça ne sera pas facile de donner du fil à retordre à «El-khadra».

«1% de chances de ne pas perdre face à l’Algérie»
Le coach est conscient que ses protégés risquent de souffrir mais assure qu’«on va essayer d’être les meilleurs possibles face à l’Algérie. On a 1% de chance de ne pas perdre face à l’Algérie puisque c’est inéluctable, autant jouer et donner le meilleur. On sait qu’on ne le regrettera pas car si on se donne à fond techniquement tactiquement physiquement face à l’Algérie, face à un adversaire inférieur qu’est le Niger, on aura déjà plus de chances.»
En outre, Mette ajoutera que «ça fait un an et demi que je dis que l’Algérie est la meilleure équipe d’Afrique mais je vais même plus loin c’est l’une des meilleures nations au monde. Quand vous êtes sur une telle série (27 matchs sans défaite, ndlr), je les place très très haut. Ils ont toujours eu de très bons joueurs mais depuis l’arrivée de Belmadi on sent qu’il y a un supplément d’âme et une volonté d’être efficace sur le terrain. Ils sont redoutables»

Soigner le goal-average
Après une série de 27 rencontres sans revers, les champions d’Afrique peuvent prolonger l’invincibilité. «La série d’invincibilité est une source de motivation. Cela représente le travail effectué et l’implication. On travaille dur pour ça. Nous sommes très concentrés sur le travail qu’on a à chaque fois qu’on se réunit», a indiqué Belmadi. Il a aussi révélé avoir «commencé à travailler très tôt sur cette équipe du Djibouti. Nous sommes à 27 matchs sans défaite car on a pris tous les matchs au sérieux. Peu importe ce qu’on aura en face de nous, on va respecter l’adversaire. On fera le maximum pour les battre, c’est la meilleure manière de les respecter.» Face aux «Requins de la Mer rouge», les «Guerriers du Désert» ont les faveurs des pronostics pour s’imposer. L’adversaire n’a gagné que 4 de ses 52 derniers tests. C’était face à des sélections de dernière zone comme la Somalie (2 fois), le Sud-Soudan, Swaziland. C’est aussi une équipe qui a concédé 170 buts pour 23 marqués. Il faudra donc se montrer efficace et productif pour soigner la différence de buts et se mettre dans une position confortable avant d’aller défier le Burkina Faso au Maroc dans 5 jours à Marrakach (Maroc).