L’équipe nationale ouvrira une nouvelle page dès ce samedi en retrouvant les rendez-vous officiels. Après avoir manqué la qualification en Coupe du Monde 2022, l’EN devra repartir de l’avant avec l’objectif d’acter sa présence lors de la prochaine CAN prévue en 2023 et qu’abritera la Côte d’Ivoire. Les « Verts » débuteront les éliminatooires en recevant l’Ouganda ce samedi (20h) au stade 5 juillet 1962 d’Alger. L’objectif sera d’accrocher les 3 points et rassurer les Algériens.

Par Mohamed Touileb
Beaucoup de choses ont changé depuis le 29 mars dernier. Les « Fennecs » devront essayer de se remettre de la désillusion vécue contre le Cameroun lors du dernier tour des éliminatoires du Mondial qatari où ils avaient chuté à Tchaker sur un but tardif qui a ruiné le travail et une attente de 4 ans.

Plaider la rémission au « Tribunal »
Le mythe de Tchaker, citadelle imprenable, est terminé. « El-Khadra » va passer à autre chose en jouant dans un nouveau-ancien stade. Il s’agit du temps olympique du 5 juillet (surnommé le Tribunal) où les coéquipiers de Youcef Belaïli devront écrire un nouveau chapitre. En tout cas, le commencer puisqu’ils devraient jouer au Nouveau Stade d’Oran prochainement. En effet, c’est dans la ville de l’Ouest qu’ils devaient se produire avant que la domiciliation ne change en raison des Jeux Méditerranéens 2022 qui se dérouleront à El-Bahia du 25 juin au 05 juillet prochains. Malgré cela, la donne et la mission ne changent pas pour les protégés de Djamel Belmadi qui a décidé de poursuivre sa mission à la tête de la sélection. Pour la première sortie post-traumatique, il y aura l’Ouganda à jouer. Pour le driver de l’EN, ses poulains auront affaire à « une équipe accrocheuse. Sur leur campagne de qualif’ en Coupe du Monde, ils perdent contre le Mali et les accrochent. Ils battent le Kenya. C’est une équipe qui encaisse très peu de buts. Ils vont être difficiles à manœuvrer. Il n’y a plus de petites équipes. Nous même on en a fait les frais contre la Sierra Leone et la Guinée équatoriale ».

Ère numérique pour le public
On ne peut donc pas qu’Islam Slimani & cie ne sont pas avertis. L’erreur n’est pas permise et il faudra absolument débuter la campagne qualificative avec un succès qui soit rassurant. Notamment dans le contenu. Le doute sera là lors des premières minutes et il faudra le chasser.
Abdelkahar Kadri, le néo-Fennec, et ses compatriotes pourraient compter sur les supporters qui devraient venir les encourager dans les travées de l’enceinte de Chevalley. Ces derniers ont, il faut le rappeler, pu acheter leur billet sur une plateforme numérique pour la toute première fois. L’initiative est louable après les récents scandales liés à la vente des billets à Tchaker.
La réussite de cette opération sera aussi à évaluer. Après la réception des Ougandais, les Algériens se rendront à Dar Es Salem pour donner la réplique à la Tanzanie dans le cadre de la 2e journée de ces qualifications le 08 du mois en cours. Un match amical devrait être confirmé pour le 14 juin contre l’Afrique du Sud.