Les listes indépendantes ont remporté 74 sièges, soit 82,22% des sièges à pourvoir lors des élections communales partielles qui se sont déroulées, samedi, dans les wilayas de Bejaïa et Tizi Ouzou, a révélé hier le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi.
Dans un point de presse consacré à l’annonce des résultats provisoires de ces élections partielles, M. Charfi a fait savoir que les 12 listes en lice ont remporté 74 des 90 sièges à pourvoir, soit un taux de 82,22 %. Elles sont suivies des listes du parti du Front de libération nationale (FLN) qui ont obtenu 7 sièges, soit 7,78%. Le Front des forces socialistes (FFS) arrive en 3e position avec 6 sièges, soit 6,67% du nombre total des sièges, suivi du Rassemblement national démocratique (RND) qui a obtenu 3 sièges, soit un taux de 3,33%.

Taux de participation : 30,11% à Bejaïa et 33,72% à Tizi Ouzou
Le taux de participation aux élections communales partielles, tenues samedi, a atteint à la fermeture des bureaux de vote (19 h), 30,11% dans la wilaya de Bejaïa et 33,72% dans la wilaya de Tizi Ouzou, avait fait savoir samedi le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi. A Béjaïa, les taux de vote dans les 4 communes concernées sont comme suit: Feraoun (64,28%), M’cisna (42,18%), Toudja (20,07%) et Akbou (16,40%). Pour les deux communes de Tizi Ouzou, le taux de vote est de 33,72%, en l’occurrence Aït Mahmoud (27,70%) et Aït Boumahdi (40,17%), a détaillé M. Charfi. Le président de l’ANIE a affirmé que ces résultats reflétaient l’intérêt que portent les citoyens à ce vote et a qualifié le taux de participation à ces élections de « respectable » qui renseigne sur une « forte conscience » des citoyens de ces communes quant à l’impératif d’élire les meilleurs représentants pour la gestion de leurs affaires locales. Le président de l’ANIE s’est également félicité du bon déroulement de ces élections et la dynamique « très positive » enregistrée depuis le début du vote. Il a salué, en outre, le rôle des observateurs et les encadreurs dans la réussite de cette opération électorale qui a concerné 6 communes, dont quatre à Bejaia et deux à Tizi Ouzou. n