Il est triste de signaler qu’à travers la majorité de nos communes, les cimetières, où reposent éternellement nos pères, nos mères, nos frères, nos sœurs, nos aïeux, sont dans un état de salubrité laissant à désirer. Les visiteurs venant de loin afin de se recueillir sur les tombes de leurs proches sont contraints, une fois arrivés sur les lieux, de se frayer difficilement un passage dans une végétation touffue souvent à hauteur des hanches, craignant particulièrement les morsures de reptiles. À l’exception des cimetières de la commune d’El-Kala, dont une des associations organise chaque année des campagnes de désherbage, tous les autres sont dans un état lamentable. A Zitouna, las d’attendre une réaction des membres élus des collectivités locales, des jeunes bénévoles se sont mis d’accord pour nettoyer le cimetière se trouvant à la sortie de leur village. Ces jeunes, réunis grâce à l’association Ness El Khir de cette localité, située à une quinzaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya de El Tarf, se sont donnés rendez-vous à travers un appel lancé sur le réseau social local pour entreprendre une action de volontariat de nettoyage du cimetière local à partir de seize heures. Cette action de bienfaisance, qui a été amorcée tard dans la journée du vendredi après avoir participé à la manifestation organisée par le Hirak très actif, a vu une participation considérable. Ces derniers ont été joints par les citoyens de tout âge pour donner un coup de main à ces jeunes qui ont pris leur courage à deux mains afin de pouvoir débarrasser le cimetière de Sidi Mansour, cité Benséghir dite Lamragâa, de toutes les herbes folles qui ont fait disparaître par endroits des tombes entières. D’un commun accord, le collectif de « Ness El Khir » a élaboré un autre programme qui touchera plusieurs autres cimetières, notamment ceux des localités de Loulidja, sept kilomètres du chef-lieu communal Zitouna, de Meradia, dix kilomètres de Hammam Sidi Trad à vingt kilomètres environ. Ce programme, nous disent les jeunes mobilisés, a pour objectif de rendre nos cimetières propres, décents, de nettoyer dans les alentours. Cette action de bienfaisance constitue un respect pour nos morts délaissés à travers l’ensemble des communes de la wilaya.