Un passeur de migrants clandestins qui préparait une tentative d’émigration impliquant cinq (5) candidats, a été arrêté à El Kala (El Tarf) par les services de police relevant de cette daïra côtière, a indiqué, lundi, le chargé de la communication auprès de la sûreté de wilaya. Exploitant une information faisant état d’une tentative d’émigration clandestine à laquelle se préparait un groupe de cinq (05) candidats issus d’une wilaya limitrophe, les services de la police relevant de la sûreté de daïra ont arrêté ces jeunes, à bord d’un véhicule touristique circulant au niveau de cette daïra frontalière, a ajouté le commissaire principal Mohamed Karim Labidi. Les candidats, âgés entre 20 et 30 ans, ont dénoncé le nom du passeur, originaire quant à lui, de la commune frontalière d’Oum T’boul, a précisé la même source, signalant que l’enquête diligentée a permis d’arrêter le mis en cause, qualifié de «dangereux», et de déjouer cette tentative d’émigration clandestine, a-t-on souligné. Les cinq (05) candidats à l’émigration clandestine, étaient en possession d’une importante somme d’argent en dinars algériens et devises, a-t-on soutenu de même source. Poursuivi pour «préparation de voyages clandestins par voie maritime», le mis en cause, un trentenaire, a été condamné, lors de sa comparution immédiate devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’El Kala, à deux (02) ans de prison ferme assortie d’une amende de 200.000 DA, a-t-on conclu.