Trois autres victimes du crash de l’avion, le 11 avril dernier, ont été enterrées au cours de cette semaine à El Tarf.

Le dernier, le jeune Boussaha, âgé de 23 ans, demeurant à la cité Gelas sur les hauteurs de la ville balnéaire, a été enterré hier à El Kala, dans la wilaya d’El Tarf dans une atmosphère émouvante, en présence des autorités civiles et militaires de la wilaya, notamment le wali M. Belkateb, le commandant du regroupement de la gendarmerie, le commissaire divisionnaire de la Sûreté de wilaya, plusieurs gradés de l’Armée nationale ainsi que des centaines de citoyens de cette ville venus rendre un dernier hommage à la victime et soutenir sa famille. Tous les militaires se trouvant au niveau des casernes de la wilaya d’El Tarf ont tenu à assister aux funérailles. Les mêmes autorités ont assisté aussi à l’enterrement des autres victimes, originaires d’Oum Teboul, le jeune Khradraoui, 21 ans, et le deuxième, 28 ans, d’Oued El Hout, Djedaïaâ. Des huit victimes de la wilaya d’El Tarf, seule celle d’Aïn Karma n’a pas encore été rendue à sa famille. Ses parents attendent toujours l’arrivée du corps après avoir accompli les formalités de l’ADN depuis samedi dernier.
Le wali d’El Tarf a apporté son soutien total aux familles des victimes en plus des condoléances, et a offert des visas de hadj à dix-huit membres des familles victimes du crash.