Les incidents ne cessent de se reproduire au niveau de l’établissement sanitaire des urgences Hadi-Bendjedid du chef-lieu de wilaya El Tarf depuis sa création en 2015. En effet, un père de famille venant chercher sa femme qui venait d’accoucher n’a pas retrouver son nouveau-né. Au niveau de la direction on lui a fait savoir qu’il est mort-né. En demandant sa dépouille au niveau de la morgue, les agents lui ont fait savoir qu’aucun nouveau-né n’a été déposé au cours de la semaine.
Ne sachant à qui s’adresser, le malheureux père a entamé des recherches dans les environs dans l’espoir de retrouver la dépouille de son bébé. Sa surprise ne s’est pas fait attendre puisque le nouveau-né a été retrouvé enveloppé de linge et jeté carrément dans la poubelle de l’hôpital, selon des témoins oculaires. La directrice nouvellement nommée a eu vent de cette affaire et a pris des sanctions contre les négligents dans cette affaire qui a fait des gorges chaudes dans les lieux publics à El Tarf. En tout état de cause, le père aurait déposé plainte auprès du Tribunal de la ville qui a ordonné une enquête afin de déterminer les vrais auteurs de cet acte inadmissible qui jette le discrédit sur tout le personnel médical et paramédical de cet établissement. A rappeler au passage que plusieurs autres négligences ont été signalées à la direction au niveau de cet établissement qui manque de moyens d’intervention et de personnel. La nouvelle directrice tente depuis sa nomination de régler plusieurs autres problèmes qui se posent avec acuité, mais semble incapable de venir à bout de mentalités ancrées depuis plusieurs années.