Les services de la sûreté de wilaya d’El Tarf ont saisi 1,5 kg de corail royal et plusieurs équipements utilisés pour son extraction au niveau de la commune d’El Kala, a-t-on appris dimanche auprès de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Agissant sur la base d’une information faisant état de l’extraction illégale de corail au niveau du littoral Est du pays, précisément dans la commune d’El Kala, les services de police ont ouvert une enquête qui a abouti à l’identification et à l’arrestation de deux (2) individus en possession de pas moins de 1,5 kg de corail royal, a précisé le chargé de communication, le commissaire principal, Mohamed Karim Labidi. Agés d’une trentaine d’années et tous deux originaires de cette localité côtière, ces deux individus ont été appréhendés au moment où Ils s’apprêtaient à rentrer chez eux, après avoir effectué cette pêche illicite, a-t-il déclaré, affirmant que les deux mis en cause ont dissimulé cette quantité de corail royal, encore humide, dans un sachet au niveau du coffre arrière du véhicule. Divers équipements de plongée et autres pour l’extraction de ce produit de la mer, très prisé pour la confection de bijoux artisanaux et d’objets de décoration, ont été également saisis par les policiers, a affirmé la même source. Il s’agit de deux bouteilles d’oxygène, un GPS, deux montres, un détecteur de lumière, une tenue de plongée et divers autres équipements destinés à la plongée sous-marine, ainsi que le véhicule touristique exploité dans le cadre de leurs déplacements et du transport du corail pêché, a-t-on ajouté. Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’El Kala pour «exploitation illégale de corail», l’un des deux individus a été placé sous mandat de dépôt et l’autre a fait l’objet d’une citation directe de comparution. n