Les festivités marquant le 64e anniversaire du déclenchement de la révolution s’est caractérisé au niveau de la wilaya par une multitude de festivités. Après avoir déposé une gerbe de fleurs au Carré des martyrs du chef-lieu de wilaya

, le wali, accompagné d’une forte délégation, s’est rendu dans la localité où il a inauguré le dédoublement de la conduite Mexa-H’nichet, qui a pour objectif l’amélioration de l’alimentation en eau potable (AEP) au profit non seulement des localités de la wilaya d’El Tarf mais à de nombreuses autres de la wilaya de Annaba. Lancée en pleine canicule, il y a deux ans, par le ministre des Ressources en eau, cette nouvelle concrétisation dispose d’une conduite de 21 kilomètres. Elle assurera, selon les explications qui ont été données sur place, la sécurisation de l’ancienne conduite réalisée en 1998. Elle jouera un rôle important dans l’alimentation en eau des communes notamment Chatt, Ben M’Hidi, Besbes Dréan, Bougous, lac des Oiseaux. Par ailleurs, on apprend que cette même réalisation approvisionnera en eau potable plusieurs autres localités frontalières telles qu’El Ayoune et Ramel Souk. Annaba qui accuse un déficit en eau aura sa part dans les localités sur la RN44. Une importante enveloppe financière a été consacrée pour régler le problème d’eau soit la coquette somme de 2,9 milliards de dinars selon les révélations faites par le nouveau directeur local des ressources en eau, Azza Abdelhamid, en remplacement de M. Mechati muté dans la wilaya de Mila. L’ouvrage devra être ciblé par d’autres travaux afin de pouvoir faire profiter la wilaya de Annaba. Lors de cette journée commémorative qui a libéré le pays du joug colonial, le wali a inauguré un stade communal à qui on a injecté 19 millions de dinars. Les autorités locales ont enfin raccordé 161 sites au gaz naturel. Le wali a offert le 31 octobre un dîner à la famille révolutionnaire à laquelle ont été associé des personnalités et des jeunes de cette wilaya de l’arrière-pays.