La grève illimitée, observée par les quatre syndicats au niveau des quatre facultés « économie et gestion, sciences technologique, sciences juridiques et politique et sciences sociales »

, a été suspendue selon les délégués de ces syndicats. Cette décision a été prise à la suite de la réunion convoquée par le recteur de l’université Chadli-Bendjedid et les représentants syndicaux. Ces derniers ont déclaré que la réunion qui a eu lieu à la direction de l’université avec le recteur Layach Azzedine a permis de répondre à un grand nombre de la plateforme de revendications, notamment le nombre d’étudiants en master qui a été revu à la hausse en application des orientations du ministre de l’Enseignement supérieur et que le problème sera résolu de concert avec le ministère au courant de cette semaine. Il passera, selon délégués de 60% à 80% afin que les étudiants inscrits en LMD et qui ont terminé leur cycle de poursuivre leur cursus. Par ailleurs, le recteur s’est déclaré ouvert au dialogue qui n’a jamais été bloqué pour trouver en commun des solutions à tous les problèmes auxquels se heurtent les étudiants. Le recteur a souligné que son équipe pédagogique et administrative œuvrera pour trouver des solutions pour améliorer les conditions de scolarité de tous les étudiants. S’agissant des infrastructures, les délégués nous ont appris que la direction a tenu informée la tutelle et les autorités de la wilaya pour réactiver les chantiers de réalisations du troisième pôle universitaire. Enfin, les délégués de la LNEA, ONS, du MNEA et de l’UGEA nous ont affirmé que les étudiants ne baisseront pas les bras et reprendront la contestation en fermant les locaux des quatre amphithéâtres dans le cas où le rectorat ne tiendrait pas les promesses faites samedi après-midi lors de la réunion avec les représentants des quatre syndicats actifs.