Une convention cadre pour la prise en charge par les stagiaires de la formation professionnelle du mobilier scolaire dégradé a été signée samedi entre la Direction de l’administration locale (DAL) et la Direction de la formation professionnelle d’El Tarf.

Cette convention, paraphée en marge d’un conseil de wilaya, permettra la réparation par des stagiaires et apprentis des établissements de formation professionnelle du mobilier scolaire (chaises, tables, armoires, estrades et bureaux) en vue de leur exploitation par les différents établissements éducatifs relevant des 24 communes de la wilaya à partir de la prochaine rentrée scolaire, a indiqué le chef de l’exécutif local.
L’opération sera entamée « après le recensement du mobilier scolaire nécessitant des travaux de réparation ou de consolidation », a-t-il ajouté. Rappelant l’importance de cette convention, qui permet de puiser dans le potentiel formé localement pour la prise en charge d’opérations d’intérêt général, le responsable a également indiqué que le matériel dégradé sera réparé au niveau des ateliers de la formation professionnelle des communes de Drean, d’El Chatt, de Ben M’hidi, d’El Kala et Bouhadjar. En plus de cette opération, qui vise à renforcer les insuffisances relevées en matière de mobilier scolaire, il a fait également état de la programmation d’une opération de réhabilitation de 103 écoles primaires sur un total de 254 établissements.
Nécessitant la mobilisation de 500 millions de dinars, les écoles ciblées par des travaux de réhabilitation (étanchéité, chauffage central, sanitaires) sont réparties sur les sept daïras de la wilaya dont 20 à Bouhadjar, 25 autres à El Tarf et 14 à Ben M’hidi.
Les travaux devant être supervisés par les présidents d’Assemblées populaires communales (P/APC), seront réalisés durant la période des vacances d’été en vue de leur achèvement en prévision de la prochaine rentrée scolaire 2018-2019, a-t-on relevé. Une série de dossiers liés à la préparation du mois de Ramadhan prochain ainsi que des préparatifs en cours en matière d’AEP (alimentation en eau potable) et d’hygiène, en prévision de la prochaine saison estivale, a été, par ailleurs, abordée. (APS)