Le directeur de l’éducation M. Azzedine Djilali a donné, jeudi, une conférence de presse à laquelle ont participé tous les correspondants et journalistes accrédités. Au cours de la conférence, il a donné toutes indications concernant le déroulement des examens de fin d’année. Selon l’orateur, qui a l’air de maîtriser son sujet, contrairement à certains directeurs exécutifs, tout est fin prêt depuis le mois de février dernier. Grâce à la collaboration de toutes les parties concernées et surtout le concours efficace de tous les chefs de service. Ainsi, il a annoncé que le premier examen aura lieu le 29 mai, où se dérouleront les épreuves écrites d’entrée en première année moyenne. Les 8 887 candidats et candidates seront répartis entre 170 centres disséminés à travers les sept daïras de la wilaya d’El Tarf. M. Djilali a indiqué qu’il attend des résultats meilleurs par rapport à l’année dernière pour les 3 examens, 5e, BEM et bac. Pour la prochaine rentrée, les écoles accueilleront plus de 110 000 élèves, soit plus de 15 000 au secondaire, plus de 53 000 au primaire et plus de 36 000 au moyen. Il est prévu la réception avant la rentrée scolaire de deux lycées à Bouhadjar et Aïn Allam ( Drean), deux CEM à Cheffia et Lac des oiseaux (Fetzara) dans la daïra de Bouteldja, la réception de 8 stades matico, dont un pour le lycée de Zitouna, et enfin quatre groupements scolaires et l’ouverture de quatre cantines scolaires à oued El Hout, Zitouna, Aïn Kerma et El Tarf. Les candidats inscrits pour subir les épreuves du BEM sont au nombre de 7 055 dont 53,27% de filles dispatchés entre 33 centres, pour le baccalauréat toutes filières confondues, 6 929 candidats dont 2 476 libres dispatchés entre 24 centres. Selon le directeur de l’éducation, la restauration et le transport seront assurés par tous les services concernés. Plusieurs autres sujets ont été abordés par le directeur qui a répondu à toutes les questions des journalistes, notamment la formation des enseignants, les concours, la situation des autistes, les écoles abandonnées, etc. Par ailleurs, le docteur Djilali Azzedine a indiqué que grâce à la stabilité du personnel pendant de nombreuses années et des décideurs, la wilaya a enregistré une nette progression dans le rendement scolaire qui est passé de 43 à 49% de réussite en moins de cinq ans. Les résultats seront proclamés une fois que les quatre centres de corrections auront délibéré définitivement et seront affichés au niveau de la direction de l’éducation. Sur un autre volet, le directeur a parlé de l’infrastructure d’accueil qui demeure insuffisante malgré la concrétisation de certains projets. Les établissements scolaires ont été renforcés des mobilier scolaires flambants neufs et de moyens informatiques présents dans toutes les écoles, collèges et lycées. Le directeur de l’éducation a terminé sa conférence en indiquant que plus de 3 000 cadres sont mobilisés pour veiller sur le déroulement des épreuves des examens de fin d’année scolaire. n