Une vaste campagne de sensibilisation est menée tous azimuts par les services de sécurité sur le jeu dangereux de « la baleine bleue » par les éléments de la sûreté de wilaya. Ces derniers sont sur plusieurs fronts nous apprend la cellule de communication.

La direction de la sûreté de wilaya a arrêté un programme qui touchera l’ensemble des établissements scolaires où des brigades de lutte ont été installées. Notons que là où les policiers ne sont pas présents, le travail est accompli par les gendarmes au niveau de toutes les communes de la wilaya. Cet autre service a pris en charge le problème depuis plus d’une semaine. Selon les deux services aucune victime n’a été signalée. La campagne menée par les policiers touchera, selon le communiqué de presse, tous les établissements scolaires. Il est vrai que la psychose a atteint plusieurs contrées de la wilaya. Dans son programme pas moins d’une trentaine d’établissements seront touchés par cette campagne déclenchée depuis hier et qui se poursuivra, dira le coordinateur des services de police, le commissaire Abdelkrim Laabidi, jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Ce jeu dangereux qui pousse les adolescents au suicide est l’objet de discussion en tout lieu public nous renseigne notre interlocuteur. Certains nous affirment que ce jeu en provenance de la Russie est apparu dans la wilaya depuis le mois de septembre dernier et que des mises en garde de prévention ont été faites dès la rentrée scolaire par les chefs d’établissement qui en ont eu vent. Le coordinateur de la cellule de communication ajoutera en ce sens que les jeunes écoliers sont une cible fragile loin de se douter des dangers de l’usage incontrôlé des réseaux sociaux et de ces jeux pouvant intenter à leur vie. Notons qu’au cours des différentes campagnes de sensibilisation l’accent a été mis sur les dangers et que les éléments de police mobilisés pour lutter ont ouverts des débats francs avec les élèves des établissements scolaires et de la formation professionnelle pour pouvoir prémunir de ce danger qui les guette. Les policiers ont invité les jeunes à se rapprocher des comptes tweeter, Facebook de la sûreté en cas de besoin pour les orienter et leur donner des conseils. Les policiers leur ont fourni des numéros d’appel pour lancer des S.O.S. Enfin, les différents intervenants ont mis en garde ces jeunes sur les inconvénients de l’Internet et de son usage abusif, pédophilie, drogue, criminalité, etc. Les agents de police ont, par ailleurs, affirmé que la lutte contre ces fléaux se fera uniquement par la sensibilisation, l’implication de toute la société, en particulier la cellule familiale, qui jouera un rôle primordial. Enfin selon notre interlocuteur, les enfants surtout doivent avoir un accompagnement pour les protéger de toute forme de criminalité, en ajoutant que les fléaux sociaux comparativement aux précédentes années ont quadruplé. La cellule familiale par une éducation parentale peut jouer un rôle important. Selon notre interlocuteur la criminalité se présente sous d’autres formes, pas seulement à travers ce jeu qui a créé une psychose chez les parents.