13 600 comprimés psychotropes étaient enfouis dans les entrailles du moteur et des garnitures des portes d’un véhicule 4×4, de marque Hyundai Tucson, immobilisé depuis des années dans la fourrière de l’APC d’El Menéa, à 270 km au sud de Ghardaïa.

Ce sont les gardiens du parc qui, intrigués par des voyous qui venaient régulièrement «rendre visite» à ce véhicule, le seul à être visité parmi des centaines de voitures et d’engins immobilisés à l’intérieur du parc, ont alerté les services de sécurité. Une équipe de la police judiciaire de la sûreté de daïra d’El Menéa s’est alors rendue sur place et a pratiquement «désossé» le véhicule pour découvrir ce qui faisait l’intérêt de ces visiteurs. Des plaquettes de 10 unités chacune, de comprimés psychotropes, en grande quantité, dissimulées dans plusieurs parties du véhicule telles les garnitures des portières et les entrailles du moteur. L’enquête déclenchée pour démasquer le ou les propriétaires de ce lot de psychotropes a finalement révélé qu’il appartient à un récidiviste notoire qui est déjà en prison, depuis quatre ans, pour association de malfaiteurs et détention et commercialisation de drogue. Néanmoins l’enquête reste en cours pour retrouver les éventuels complices et ceux qui venaient régulièrement «s’approvisionner» dans le véhicule en question.