La Cour d’El Bayadh a condamné mardi soir le directeur de l’action sociale et de la solidarité à un an de prison ferme assortie d’une amende estimée à 100.000 DA dans une affaire de corruption, a-t-on appris mercredi auprès du parquet général.
Le mis en cause a été condamné en compagnie d’un opérateur économique dans une affaire d’approvisionnement d’équipements destinés aux enfants nécessiteux, traitée par la brigade économique et financière (BEF) relevant du service de la Police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’El Bayadh. Les chefs d’inculpation sont «l’octroi d’avantages injustifiés», en bénéficier, et «abus de pouvoir en violation des lois», a-t-on indiqué de même source.<