Les services de la Protection civile ont réussi vendredi à évacuer 20 personnes restées bloquées au lieudit Laguermi au niveau de la Route nationale n°47 au niveau du tronçon reliant El Bayadh à Boualem, a-t-on appris auprès des responsables de ce corps.

L’axe routier étant complètement bloqué par la neige, les services de le Protection civile sont intervenus pour évacuer et déplacer ces personnes vers la ville d’El Bayadh, a indiqué à l’APS le directeur de wilaya de la Protection civile.
Dans le même contexte, le commandant du groupement de wilaya de la Gendarmerie nationale (GN), le lieutenant-colonel Djamel Belahouel, a indiqué que les axes menant vers la ville d’El Bayadh sont tous quasiment bloqués suite aux importantes chutes de neige enregistrées dans la région depuis la nuit de jeudi. Les services de la GN ont également constaté le blocage de la Route nationale n°6A au niveau du tronçon reliant les communes de Bougtob et El Bayadh, ainsi que des tronçons de la RN n°47 menant vers les communes de Chelala et Boualem.
L’on fait état aussi d’un blocage de la circulation sur la RN n°11 entre la wilaya d’El Bayadh et Tiaret au niveau de la localité de Boughrara (commune de Cheguigue), tandis que des difficultés de circulation sont relevées au niveau de la RN-59 menant vers la commune de Labiodh Sidi Cheikh, précise la même source. Par ailleurs, dans la wilaya de Naâma, les amoncellements de neige ont provoqué la fermeture de la RN 6, notamment sur le tronçon entre les communes d’El Biodh et d’Aïn Sefra, via des régions des communes de Mécheria et Naâma, ainsi que de l’axe Tirkount-Mikallis où ont été déployés des équipes d’intervention des travaux publics avec leurs engins, appuyés par les éléments de la Protection civile et de la Gendarmerie, pour rouvrir ces routes, selon les services de la gendarmerie. L’on fait état aussi d’un blocage de la circulation sur la RN 22 entre les communes de Mekmène Benamar (Naâma) et El Aricha (Tlemcen), sur la RN 47 entre les wilayas de Naâma et d’El Bayadh, ainsi que sur les chemins de wilaya 1, 3 et 5, notamment entre Herraza et Sfissifa en allant cers les régions de Founassa (commune de Moghrar) et de Belhendjir (commune d’Aïn Sefra), poursuit la source. La RN 95 entre les communes de Daamouche (Sidi Bel Abbès) et El Biodh (Naâma) est également fermée en raison de la neige, tandis que la route communale non classée entre Tismouline et Mécheria et le chemin de wilaya entre Theniet-Cheyakha et Fourtassa (commune d’Aïn Benkhelil) connaissent eux de grandes difficultés de circulation. Les services de la Gendarmerie nationale ont déployé leurs éléments sur les points noirs des réseaux routiers où sont relevés des perturbations de circulation, afin de prodiguer des conseils aux usagers de la route et veiller à leur sécurité, a-t-on souligné. Les services des travaux publics ont eux aussi déployé leurs moyens sur le terrain, en coordination avec les communes, pour assurer la fluidité de la circulation et éviter la fermeture des routes, a-t-on appris des responsables locaux du secteur.
Les services de la Protection civile ne déplorent heureusement aucun accident de circulation sur le territoire de la wilaya d’El Bayadh.
Dans la wilaya de Naâma, par contre, ils ont effectué des dizaines d’interventions sur les axes routiers, ainsi que pour apporter une assistance aux populations nomades et leur approvisionnement en gaz butane. Ils ont enregistré des cas de dérapage de véhicules sans déplorer de victimes.
Suite à cette détérioration des conditions climatiques, une cellule de crise, regroupant les représentants des différents secteurs, a été mise sur pied dans la wilaya de Naâma pour suivre la situation des routes et les opérations de déneigement des chaussées et veiller à l’approvisionnement des populations nomades en butane.