A l’instar des autres régions du pays, la wilaya d’Oum El Bouaghi a été touchée par le dernier mouvement de cadres opéré par le président de la République pour les postes supérieurs des collectivités locales.

Dans ce sillage, le mouvement en question qui a touché les chefs de daïra a concerné la promotion du chef de Cabinet de la wilaya Hadj Ali Lakhdar comme chef de daïra d’El Aouana dans la wilaya de Jijel et de l’attaché au Cabinet de la wilaya Tir Mohamed Bachir comme chef de daïra de Sidi Merouane dans la wilaya de Mila. Par ailleurs, M. Harizi, chef de daïra de Meskiana, a fait l’objet de mutation dans le même poste à Khroub (Constantine), quant à Boudiaf Mohamed Salah, Jouadi Abdelaâziz et Laouar Hocine, respectivement directeur de l’administration locale, chef de daïra d’Aïn Beïda et chef de daïra de Sigus, ils ont fait l’objet de mise à la retraite. Les cadres en question ont fait l’objet d’une cérémonie mercredi chapeautée par le chef de l’exécutif de la wilaya. Cette dernière a regroupé le président de l’Assemblée populaire de wilaya, les députés et sénateurs, les chefs de daïra, les directeurs exécutifs et les présidents des Assemblées populaires communales concernées. L’occasion a été propice pour le chef de l’exécutif de remercier les cadres en question pour leur abnégation et les efforts déployés pour le développement de la région, tout en souhaitant la réussite aux nouveaux cadres promus dans leur nouvelle mission.K. M