La police égyptienne a abattu 17 terroristes présumés lors d’une opération dans le nord de la péninsule du Sinaï, région du nord-est de l’Egypte, a indiqué mardi un communiqué du ministère de l’Intérieur. La même source indique que les forces de sécurité ont lancé un assaut contre « une cache (de terroristes) » près d’al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, tuant 17 « éléments terroristes« . Des fusils, des grenades et des ceintures explosives ont été retrouvées sur les lieux. Dimanche, un attentat dans le Nord-Sinaï revendiqué par l’organisation terroriste autoproclamée Etat islamique (EI, Daech) a fait sept morts et blessés dans les rangs de l’armée. L’EI, très active dans la péninsule, a également revendiqué une attaque sur un gazoduc à 80km à l’est d’al-Arich, la semaine dernière. L’armée a lancé en février 2018 une vaste opération « antiterroriste » dans la région. Depuis son début, environ 840 terroristes présumés ainsi que près de 67 militaires ont été tués dans des affrontements, selon les chiffres officiels.