-13h06: Le bilan des victimes de l’effondrement de deux morts au moins est confirmé par l’APS qui cite les services de la protection civile. La même source précise qu’il s’agissait de » deux victimes (deux corps retrouvés sous les décombres), dont celui d’un enfant retiré vers 10h00 du matin ».

-Les étages d’un immeuble de la rue Ali Tameghlit (ex-Boutin), situé à côté de la mosquée Ketchaoua au niveau de la basse Casbah, à Bal el Oued (Alger) se sont effondrés ce lundi matin, aux environs de 6h. Selon les premiers témoignages recueillis par « Reporters », au moins deux corps ont été retirés des décombres.

-Un communiqué de presse de la wilaya d’Alger, publié sur sa page facebook officielle (aux environs de 10h20), confirme l’information de « Reporters », en indiquant que deux corps ont été retirés des décombres. La même source indique que trois personnes seraient encore ensevelies et les recherches sont toujours en cours.

Photo publiée sur la page facebook de la Wilaya dd’Alger

De son côté une dépêche de l’APS, (de 10h54) indique (en citant le chargé de l’information à la direction de la Protection civile) qu’un corps « d’un homme non identifié a été retiré des décombres). L’agence officielle ajoute que « les opérations de recherche de potentielles victimes se poursuivent par les services de la protection civile qui ont mobilisé à cet effet 5 ambulances, soutenus par l’unité d’instruction et d’entrainement de Dar El Beida« .

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh venu s’enquérir de la situation à proximité de la mosquée Ketchoua a du rapidement quitter les lieux suite aux protestations des habitants.

Capture écran d’une vidéo montrant le wali d’Alger quitter les lieux sous haute protection et devant les protestations des habitants



Plus de détails dans nos prochaines éditions