PAR MILINA KOUACI
A partir de cette année scolaire, un examen de mise à niveau sera organisé pour les classes de fin de cycle primaire. Cet examen ne sera pas comptabilisé dans les moyennes de passage au cycle moyen.
« Les dernières retouches ont été apportées, aujourd’hui, aux préparatifs de l’examen de mise à niveau à la fin du cycle primaire, qui entrera en vigueur cette année (2022-2023) », a indiqué M. Belabed dans une déclaration à la presse en marge d’une réunion organisée par le comité chargé de la préparation de cet examen.
Le premier responsable du secteur de l’Education nationale a souligné que cet examen, dont les résultats ne seront pas comptabilisés dans les moyennes de passage au cycle moyen, vise principalement à « diagnostiquer les lacunes chez nos élèves à la fin du cycle primaire, en vue d’y remédier ». M. Belabed a également rappelé que « cette évaluation remplacera l’examen de fin du cycle primaire qui n’est plus en vigueur depuis l’année passée, suite à une étude approfondie démontrant l’inutilité pédagogique de cet examen au vu de la pression psychologique que subissent les élèves durant les épreuves de fin d’année ».
Sur un autre plan, les parents d’élèves pourront se procurer les livres scolaires à distance pour la nouvelle rentrée scolaire dès ce mercredi. Le ministère de l’Education nationale et celui de la Poste et des Télécommunications ont signé à cet effet une convention sur le paiement électronique pour la vente du livre scolaire.
Le ministère de l’Education nationale, représenté par l’Office national des publications scolaires (ONPS), et le ministère de la Poste et des Télécommunications, représenté par l’entreprise Algérie Poste, ont signé hier à Alger une convention sur le paiement électronique pour la vente du livre scolaire, devant entrer en vigueur parallèlement à la rentrée scolaire prévue mercredi prochain. Ladite convention a été cosignée par le directeur de l’ONPS, Mahmoud Yekhlef, et le Directeur général d’Algérie Poste, Louai Zaidi.
Cette mesure est à même « de soulager les parents d’élèves et de leur faciliter l’opération d’acquisition du livre scolaire », estime le ministre de l’Education Abdelhakim Belabed. « L’ensemble des adhérents à l’espace réservé aux parents d’élèves sur la plateforme numérique du ministère de l’Education nationale pourront utiliser la carte magnétique Edahabia d’Algérie Poste ainsi que des mandats postaux lors de cette opération ».
De son côté, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi-Triki, a affirmé que cette initiative qui intervient en appui au secteur de l’Education nationale, s’inscrit dans le cadre de la coordination gouvernementale entre les différents secteurs. Le ministre a indiqué que son département ministériel œuvrera à l’accompagnement du secteur dans toutes les opérations relatives aux services des télécommunications, un créneau en plein essor.
Il y a lieu de préciser que cette convention entre dans le cadre de la consécration des instructions et des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, portant sur « l’amélioration du service public et la prise en charge optimale de tous les besoins de la vie scolaire des élèves, notamment au cycle primaire », rappelle M. Belabed.
Gestion des cantines : Aucun problème entre les communes et les écoles
« Près de 90% des établissements scolaires sont dotés de cantines », a affirmé M. Belabed en marge du coup d’envoi de la campagne nationale de nettoyage des établissements éducatifs. Alors que les directeurs des écoles primaires exigent de libérer les écoles primaires de la gestion des APC, le ministre de tutelle affirme qu’« il n’existe aucun problème » entre les communes et les écoles concernant leur gestion, rappelant que l’opération se déroule dans le cadre du « Conseil de coordination et de concertation qui regroupe des représentants des deux parties ». n