Des enseignants contractuels ont observé &dimanche un sit-in devant l’annexe du ministère de l’Education nationale à Alger, pour réitérer leurs revendications et appeler à l’ouverture d’un dialogue avec la tutelle. Les enseignants contractuels ont lancé un appel au ministre de l’Education nationale pour «l’ouverture d’un dialogue pour la prise en charge de leurs préoccupations et la recherche de solutions satisfaisantes pour les deux parties». Réaffirmant la «légitimité» de leurs revendications, les protestataires ont notamment réclamé «leur intégration sans condition ni restriction dans les postes vacants», la priorisation des enseignants remplaçants dans le recrutement, la valorisation de l’expérience professionnelle et le retour au mode de recrutement sur la base du diplôme».