En déplacement à Aïn Defla, jeudi dernier, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé que la prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées. Il a précisé que les dates sont le «25 août pour l’administration, le
1er septembre pour les enseignants et le 4 septembre pour les élèves».
«La prochaine rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées, à savoir le
4 septembre pour les élèves, le 18 août pour l’administration centrale, le 25 août pour les administrations locales et le 1er septembre pour les enseignants», a déclaré le ministre qui inaugurait de nouvelles infrastructures éducatives à Aïn Defla. «Il n’y a aucune raison pour reporter la prochaine rentrée scolaire», a-t-il souligné, appelant les partenaires sociaux à «contribuer à la réussite de ce rendez-vous». Dans ce cadre, il a affirmé que «les portes du ministère demeurent ouvertes à tous les partenaires sociaux pour écouter leurs préoccupations».
Pas sûr que l’appel lancé par le ministre soit entendu par les principaux syndicats de l’éducation nationale, alors que l’Algérie vit au rythme du «Hirak» depuis le 22 février. Les syndicats ont, pour rappel, pris part, en juin, à la Conférence nationale des dynamiques de la société civile et participé à l’élaboration d’une feuille de route politique pour «sortir le pays de la crise». Des propositions qui sont éloignées de celles préconisées par le pouvoir en place à travers le panel des personnalités chargées de faire des propositions et trouver des solutions pour une sortie de crise. L’année scolaire 2019/2020 risque d’être agitée pour le ministre de l’Education nationale.
Recrutement : priorité aux diplômés des Ecoles normales supérieures
«La priorité dans le recrutement dans le secteur de l’éducation» était la revendication depuis des années, des étudiants des écoles normales supérieures. Le ministre semble avoir répondu favorablement à cette «réclamation». En effet, lors d’une conférence de presse, il a indiqué que «le gouvernement a donné son accord pour la prise en charge des diplômés des ENS en leur donnant la priorité dans le recrutement dans le secteur». Soulignant que «ces derniers sont prioritaires pour accéder aux postes d’enseignant, tous cycles confondus, au vu de leur spécialité et en vertu de la convention signée par les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur». Le ministre a fait savoir, à cette occasion, que les résultats du concours de recrutement externe du personnel de l’administration seront connus «ce jeudi soir ». Par ailleurs, M. Belabed a précisé que le dossier de la réforme du baccalauréat «est encore en cours d’étude», ajoutant, à ce propos, que «plusieurs mesures seront dévoilées ultérieurement». Il a indiqué que ses services «ont entamé une réflexion sur les modalités d’introduction de l’enseignement de l’anglais dès le cycle primaire». Signalant que les manuels scolaires, tous cycles confondus, sont disponibles au niveau de l’ensemble des établissements de l’éducation, Il a rassuré, affirmant que la prochaine rentrée scolaire se déroulera dans «la sérénité», en témoignent, a-t-il dit, les «indicateurs positifs qui nous sont parvenus et la bonne préparation au niveau de toutes les wilayas du pays en prévision de ce rendez-vous».