Les sujets des examens de fin d’année des trois cycles d’enseignement « se limiteront, cette année, aux cours dispensés en présentiel », a fait savoir mercredi à Alger le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout. « J’ai donné des instructions fermes aux inspecteurs de l’Education nationale portant limitation des sujets des examens de fin d’année des trois cycles d’enseignement aux cours dispensés aux élèves en présentiel », a précisé le ministre dans une déclaration à la presse, en marge de sa participation à la cérémonie de commémoration du 65ème anniversaire de la Journée de l’Etudiant, supervisée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad à l’Université Brahim Sultan Chibout. Annonçant « la mobilisation de l’ensemble des moyens humains et matériels pour mener à bien ces rendez-vous pédagogiques importants », M. Ouadjaout a rassuré quant à la disponibilité des moyens sanitaires et préventifs de lutte contre la pandémie, y compris la prise en charge psychologique. Au sujet de la poursuite des concertations avec le partenaire social, le ministre de l’Education nationale a expliqué que son département s’attelait à « l’aboutissement à une conception consensuelle et satisfaisante pour toutes les parties, d’autant que ces concertations permettent d’éclaircir les visions et de trouver les solutions idoines aux différentes questions soulevées, dans l’intérêt de l’école algérienne ». « L’enseignant a une place toute particulière, car il est le symbole du savoir et au service d’une noble mission, celle d’éduquer les générations et de former les cadres de demain, son rôle est donc axial et fondamental au sein de la société », a-t-il conclu.