Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a fait état, jeudi à Alger, d’un taux de croissance de l’économie nationale de 4,1% à fin 2021.

Lors d’une conférence de presse au Palais du gouvernement, M. Benabderrahmane a précisé que le taux de croissance de l’économie nationale était de 4,1% à fin 2021, faisant état d’une “amélioration constante” de la situation économique en Algérie.

Le Premier ministre a ajouté que “la situation économique de l’Algérie est une exception dans la région, voire par rapport à certains grands pays”, affirmant que l’Algérie “a su mobiliser les capacités de production nationale, ce qui lui a permis de réduire ses importations et d’éviter de recourir à l’endettement extérieur ou à la planche à billet”.