Le grand massif forestier de Yakouren, à 47 km à l’est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, a fait l’objet d’une action collective de volontariat visant à le débarrasser des déchets en tout genre.

Plusieurs APC, principalement celles de Yakouren et d’Azazga, se sont jointes à l’association écologique Arc-en-Ciel pour mener à bien cette opération dans le cadre de «la charte citoyenne pour la propreté de notre environnement » portée par ladite association. Elle ambitionne de protéger des pôles touristiques de la wilaya, dont la forêt de Yakouren, l’un des plus grands massifs forestiers d’Afrique du Nord et l’un des « poumons » de la wilaya, qui a, malheureusement, subi de nombreuses avanies dues à l’action de l’homme. Mise en œuvre en 2016 dans la région de Larbaâ Nath Irathen, à 25 km à l’est de la wilaya, par l’association Arc-en-Ciel, «la charte citoyenne pour la propreté de notre environnement» a été adoptée par l’ensemble des villages de la daïra. L’association a décidé de l’élargir à d’autres communes de la wilaya notamment celles situées sur le versant sud de barrage de Taksebt qui a vu la semaine écoulée une grande opération de volontariat présidée par le wali de Tizi Ouzou. Mohamed Bouderbali a donné des instructions sur place pour identifier les espaces aux alentours de ce site, situé des deux côtés des berges de l’oued Aïssi et du bassin versant du barrage de Taksebt. Longeant la RN30 sur un itinéraire de 11 kilomètres, il verra la mise en place d’aménagements et d’espaces de détente et de loisir pour les familles. Des opérations similaires seront lancées prochainement au niveau de l’espace situé dans le pôle protégé du Djurjura et les villes côtières de Tigzirt et d’Azeffoun, dont les sites connus pour leur valeur historique et les plages seront la cible d’opérations de nettoyage.
H. A. M.