Les échéphiles Algérienne Nassr Lina et Sud-africain, Karsten Jan ont remporté les titres du championnat d’Afrique des échecs juniors individuels, clôturé samedi soir à Bejaia, après sept jours de compétition.
Chez les filles, Nassr Lina a dominé la compétition avec huit victoires et un nul sur 9 rondes devant l’angolaise Junior Ednasia avec 7,5 points et l’autre algérienne Djerroud Chahrazed qui a complété le podium avec 6 points. En garçons, la première place a été remportée par le Sud-Africain Karsten Jan (7 points) devant Mohamed Abderrahim Taleb de la Mauritanie avec 6,5 points, alors que l’Algérien Brahimi Lamine a terminé 3è place avec 5,5 points.
Ce rendez-vous africain, disputée selon le système suisse en neuf rondes à la cadence d’une heure trente minutes plus trente secondes par coup joué, a été jugée d’un niveau technique «très élevé» par le directeur de la compétition, Madjid Rahmouni.
Ce rendez-vous sportif africain, organisée par la fédération algérienne des échecs en collaboration avec la ligue des échecs de Bejaia sous l’égide de Confédération africaine de la discipline, a regroupé 30 échéphiles, représentants l’Angola, la Mauritanie, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Kenya, la Tunisie et l’Algérie.
A l’issue de cette compétition, le vainqueur de chaque catégorie est qualifié à la phase finale du championnat du monde junior en 2023 dont le lieu reste à déterminer. Une cérémonie de remise des trophées et des cadeaux a clôturé ce rendez-vous sportif africain, en présence des membres de la Confédération africaine et la Fédération algérienne des échecs.