L’Algérie, qui a réceptionné hier une première commande de matériel de Chine dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, a enregistré une baisse du nombre de personnes testées positives au Covid-19 et du nombre de décès, selon les chiffres présentés par le professeur Djamel Fourar, qui a précisé que seulement 3% de l’ensemble des cas affectés sont admis en soins intensifs.
Le bilan enregistré par l’Algérie en 24 heures fait état de 69 nouveaux cas confirmés au Covid-19 (contre 82 avant-hier) et de 22 nouveaux décès (contre 25), ce qui porte le nombre des cas confirmés à 1.320 et celui des décès à 152, a indiqué, hier, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie.
Les 22 nouveaux décès ont été enregistrés au niveau des wilayas de Blida (6 décès), Alger (6), Bord Bou Arréridj (2) et un cas dans chacune des wilayas de Tipasa, Aïn Defla, Tébessa, Chlef, Adrar, Relizane, Tizi Ouzou et Annaba, a-t-il précisé. Les 1.320 cas confirmés sont recensés au niveau de 43 wilayas, tandis que les 152 décès sont enregistrés à travers 30 wilayas, selon le même responsable. Il a, également, a précisé que 46 malades atteints de coronavirus sont admis en soins intensifs, ce qui représente 3% de l’ensemble des cas affectés.
Pour ce qui est des patients guéris, le Pr Fourar a fait savoir que leur nombre est resté inchangé à 90 personnes, au même titre que le nombre des personnes atteintes de coronavirus et qui sont actuellement sous traitement du Chloroquine, soit 626 patients.
Le même responsable a tenu, en outre, à rappeler que le numéro vert 3030 reste à la disposition des citoyens pour répondre à leurs préoccupations concernant la pandémie du coronavirus, réitérant la nécessité pour les citoyens de «respecter les recommandations des spécialistes s’agissant des règles d’hygiène personnelle et environnementale ainsi que des conditions de confinement sanitaire afin d’éviter toute contamination au coronavirus.

D’autres équipements médicaux réceptionnés prochainement
Une première commande des moyens de protection contre la pandémie du coronavirus est arrivée, hier, à l’aéroport internationale Houari Boumediene (Alger), en provenance de la ville de Shanghai en Chine bord de deux cargos de l’Armée nationale populaire (ANP), «en exécution des engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune», selon le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui a supervisé la réception de cette commande en compagnie du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.
M. Djerad a assuré que «l’Algérie continuera à réceptionner des équipements médicaux pour faire face au nouveau coronavirus», ajoutant que cette première commande, faite par la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), est composée, entre autres, de 8,5 millions de masques chirurgicaux type 3 plis et de 100.000 masques filtrants de type FFP2, dédiés aux médecins. Le coût des équipements s’élève à 4,95 millions de dollars, selon le Premier ministre, qui a saisi cette occasion pour «saluer les efforts du corps médical et paramédical ainsi que les agents des hôpitaux qui travaillent inlassablement pour la prise en charge des malades» atteints du Covid-19. Il a également salué «les efforts de l’ANP qui a mobilisé rapidement deux appareils pour acheminer la commande de la PCH».
La société algérienne n’est pas en reste pour sa contribution en ces temps de crise et de pandémie mondiale. Le Premier ministre a aussi salué les différentes franges de la société pour l’aide qu’elles apportent à travers leur élan de solidarité, outre les administrations locales et toutes les entreprises économiques, tant publiques que privées, relevant que «tout un chacun est mobilisé la sortie du pays de cette crise». Soulignant que cette commande «n’est que le début», M. Djerad a annoncé la réception, dans les prochains jours, de «100 millions de masques, un million de combinaisons pour le corps médical, 20.000 kits de dépistage et 20.000 kits de transport d’échantillons», entre autres. «Des médicaments et autres moyens devant permettre aux hôpitaux de prendre en charge les malades suivront ultérieurement», a-t-il assuré, avant d’ajouter avec une note d’optimisme que «l’Algérie viendra, tôt ou tard, à bout de cette pandémie». Rappelons que lors d’une entrevue, mardi dernier, avec des représentants d’organes de presse nationaux, le président de la République avait rassuré les Algériens quant à la disponibilité des produits de prévention contre la pandémie du coronavirus, révélant que l’Algérie avait passé commande pour l’acquisition de 100 millions de masques chirurgicaux et de 30.000 kits de dépistage.
Par ailleurs, un don de 5.000 tests rapides du nouveau coronavirus a été remis, avant-hier, par le Croissant-Rouge algérien (CRA) à l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), dans le cadre des contributions aux efforts des pouvoirs publics dans la lutte contre la propagation de la pandémie. Le CRA a indiqué, dans un communiqué, avoir reçu ces tests à titre de don de la part de l’association des commerçants chinois en Algérie.