Onze mandats d’arrêt ont été prononcés le 16 avril dernier contre une bande de malfaiteurs, appréhendée dans plusieurs localités, faisant parties administrativement de la daïra de Dréan, selon un communiqué rendu public par le commissaire chargé de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les mis en cause, selon la même source, accusés de plusieurs faits, ont été appréhendés lors d’une bataille rangée survenue à Chbaita-Mokhtar dans la daïra de Drean vers 22H30 à l’arme blanche. Conduits au poste de police, des procès-verbaux ont été dressés contre les éléments puis traduits en citation directe. Vu les pièces à conviction, l’heure tardive durant laquelle a eu la bataille entre bandes organisées pendant une période de confinement, le Procureur a immédiatement ordonné leur incarcération au niveau de la prison de Drean en attendant le jugement de leur affaire qui relève beaucoup plus du trouble à l’ordre public. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité afin de déterminer les mobiles de cette affaire. Le Tribunal de la circonscription judiciaire de Drean a en outre traité deux autres affaires de détention de comprimés psychotropes. Notons au passage que malgré l’augmentation de sujets positifs à travers la wilaya, le confinement est appliqué partiellement au niveau de plusieurs contrées, en particulier dans la daïra de Drean. Enfin, selon le dernier bilan connu dimanche, la Direction de la santé a indiqué que le nombre de personnes contaminées est passé à sept, actuellement en isolement depuis le samedi 18 avril. n