Les services des douanes de Blida, en coordination avec les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), ont saisi cinq (5) kg de cocaïne à Blida, soigneusement dissimulés dans un véhicule utilitaire, a indiqué samedi un communiqué de la Direction générale des Douanes (DGD). Il s’agit également de la saisie de 60.000 comprimés psychotropes de type +Prégabaline 300 mg+ dans la wilaya de Tiaret et de 46.082 autres à In Salah, selon les mêmes services. «Dans le cadre des efforts conjoints menés sur le terrain par les services opérationnels des brigades des douanes, en coordination avec les services de sécurité, les agents de la brigade mobile relevant des services de l’Inspection divisionnaire des douanes de Blida, ont procédé à la saisie de cinq (5) kg de cocaïne, soigneusement dissimulés dans un véhicule utilitaire, outre l’arrestation et la présentation des mis en cause devant les juridictions compétentes», précise le communiqué. L’opération s’inscrit «dans le cadre de l’accomplissement des missions de protection de la Douane algérienne, et consacre la pleine mobilisation de ses agents en vue de contribuer à la lutte contre le trafic, sous toutes ses formes, notamment des drogues, et à la préservation de la santé et de la sécurité du citoyen», ajoute la même source. Par ailleurs, et sur le territoire de compétence de la Direction régionale des douanes de Chlef, les agents de la brigade polyvalente de Sougueur relevant des services de l’Inspection divisionnaire des douanes de Tiaret ont procédé à la saisie de 60.000 comprimés psychotropes de type +Prégabaline 300 mg+, soigneusement dissimulés dans un camion semi-remorque. Lors d’une opération distincte menée sur le territoire de compétence de la Direction régionale des douanes de Tamanrasset, «les éléments de la brigade mobile relevant des services de l’Inspection divisionnaire des douanes d’In Salah, en coordination avec les services de sécurité et de la Gendarmerie nationale, ont saisi 46.082 comprimés psychotropes et 10 flacons de différents produits pharmaceutiques qui se trouvaient dans un autobus de transport des voyageurs». Les deux dernières opérations, souligne la DGD, entrent dans le cadre des «missions de protection de la Douane algérienne, et traduisent leurs efforts soutenus en vue de contribuer à la préservation de la santé et de la sécurité du citoyen et à la lutte contre le trafic et la contrebande, sous toutes leurs formes». n