La Chine, à travers sa représentation diplomatique en Algérie, a fait don de 10 millions de dinars au Croissant-Rouge sahraoui pour la prise en charge et l’assistance alimentaire nécessaires aux réfugiés sahraouis dans les  camps de Tindouf.

L’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu, dans une allocution lors de cérémonie de remise de ce don, au siège du Croissant-Rouge algérien (C-RA), a affirmé que sa légation avait  «décidé de faire ce don à la veille du mois sacré de Ramadhan, avec l’espoir de soulager les souffrances d’au moins une partie des femmes, enfants et personnes âgées» sahraouis.
Il a rappelé que depuis plus de 40 ans, les refugiés sahraouis vivent dans des «conditions difficiles des camps et qu’une partie d’entre eux, en particulier des femmes et enfants, sont dans une situation de grande vulnérabilité».
Il a ajouté qu’à travers cette donation, la Chine adresse un message de «sympathie et de réconfort» à la communauté des refugiés sahraouie en Algérie et exprime sa «haute considération» aux autorités algériennes pour les efforts et sacrifices consentis en accueillant ces réfugiés sur le territoire algérien.
Le diplomate chinois a mis en exergue le rôle de son pays dans le cadre humanitaire, ajoutant que «d’autres actions comme celle d’aujourd’hui n’étaient pas exclues dans le futur» et que l’ambassade «réfléchissait à davantage d’efforts» en vue d’aider les réfugiés sahraouis, et n’excluait pas non plus une éventuelle visite aux camps de réfugiés sahraouis.
Dans son intervention, la présidente du CRA, Saida Benhabyles, a exprimé la solidarité avec les réfugiés sahraouis, soulignant que ce don chinois et «ce geste de solidarité», qui coïncident notamment avec la commémoration de la Journée internationale du Croissant-Rouge et de la Croix-Rouge, va «apporter le sourire et l’espoir» aux réfugiés sahraouis.
Pour sa part, le président du Croissant-Rouge sahraoui, Yahia Bouhabini, a exprimé sa «gratitude et la fierté quant à ce soutien humanitaire», mettant en exergue la solidarité de la Chine avec le peuple sahraoui, en particulier avec les milliers de réfugiés, enfants et femmes, qui vivent depuis 42 ans dans des conditions difficiles. Il a également exprimé sa «gratitude» au Croissant-Rouge algérien et à l’Algérie «pour leur soutien continu à la cause juste des Sahraouis, aux réfugiés et à la défense des droits de l’homme en général».R. B.