Les agents de la Conservation des forêts de Djelfa ont procédé à la fermeture d’un nombre d’ateliers artisanaux activant dans la production du charbon et de huile de cade (Gatrane) dans les forêts de Charef, à l’ouest de la wilaya, a-t-on appris, dimanche, auprès de la cellule de communication de cette institution. Cette opération, intervenant à la veille de la fête de l’Aid El Adha (fête du sacrifice), enregistrant une forte demande sur le charbon, a été réalisée suite à des patrouilles des agents de la circonscription forestière de la daïra de Charef (50 km à l’ouest de Djelfa), dans le cadre de la lutte contre les délits forestiers. Durant ces contrôles, il a été constaté de la présence d’un nombre d’ateliers artisanaux illégaux spécialisés dans la fabrication de charbon de bois et de huile de cade, a-t-on indiqué de même source. Ces interventions de fermetures, visant la protection de la ressource forestière, ont eu lieu au niveau des forêts des régions de»Bouloulou», «Chaibia»,» Moussa Ben Ali», «Guriguer» et «Mahguene Lahmer», est-il ajouté. La conservation des forêts de Djelfa a entrepris toutes les mesures légales nécessaires contre les contrevenants à la législation relative à la protection des forêts, qui sont le poumon de la région, a-t-on assuré de même source. Par ailleurs, un plan d’action a été mis en place en coordination avec les services de la gendarmerie nationale, pour l’organisation de sorties inopinées au niveau des forêts de la wilaya. Ces opérations de contrôle se sont soldées par l’établissement de procès-verbaux pour diverses infractions liées, entre autres, au camping à l’intérieur du domaine forestier national et le surpâturage, avec ordre aux contrevenants de quitter les lieux, a-t-on appris de la conservation des forêts. n