Quatre (4) projets associatifs dans la commune de Djanet ont bénéficié d’un financement au titre du Programme de renforcement des capacités des acteurs de développement local (CapDel), a-t-on appris dimanche du coordinateur local du programme. Ces projets, s’articulant autour de l’appui du renforcement des capacités de l’ensemble des acteurs dans le développement local pour promouvoir la contribution des citoyens, les jeunes et les femmes en particulier, a affirmé Mohamed El-Hemmel, lors d’une rencontre qui s’est déroulée en présence des autorités locales, élus locaux, spécialistes dans l’aménagement du territoire et des représentants de la société civile. L’incarnation des politiques locales, la modernisation et l’amélioration du service public, le développement du système de planification stratégique communale, en plus de l’implication de la société civile dans la gestion des catastrophes sont d’autres thèmes visés, a-t-il ajouté. Ils ont pour objectifs aussi de créer d’un conseil consultatif dans la commune de Djanet, la formation des acteurs locaux dans la gouvernance participative, la planification stratégique, ainsi que l’amélioration de la performance des associations de la wilaya, et ce afin de contribuer à offrir des prestations de qualité aux citoyens, souligne M. El-Hemmel. Au cours de cette rencontre, des cadres de l’Agence nationale de l’aménagement et de l’attractivité des territoires (ANAAT), ont mis en exergue les perspectives et les contraintes du développement local, en outre les défis à relever et les potentialités que recèle la région de Djanet dans les domaines de l’agriculture, le tourisme, l’entreprenariat notamment. A cette occasion, le wali de Djenet, Benabdallah Chaib Eddour, a mis en avant l’importance de ce programme initié par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire en coopération avec l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), et le rôle de ces projets dans le développement durable.