Le président tunisien, Kaïs Saïed, a décoré ce mercredi la moudjahida algérienne Djamila Bouhired des insignes du grand cordon de la République, a annoncé, dans un communiqué, la présidence du pays voisin. Un geste en signe de reconnaissance de la valeur “de sa “longue résistance pour libérer l’Algérie du colonialisme français” et pour “son militantisme pour la défense des liberté”.

Photo de la présidence de la République tunisienne