Après 4 jours d’intenses recherches, les services de sécurité ont retrouvé hier le corps sans vie du petit Ahmed Soheib Houaychi disparu jeudi dernier du domicile familial à Béchar-Djedid. Retrouvé dans le lit du Oued de Béchar, cette découverte macabre qui intervient après l’annonce de la direction de la protection civile (PC) de Bechar quant à l’arrêt du dispositif mis en place pour la recherche de l’enfant de 4 ans, disparu depuis jeudi dans la soirée au sud de Bechar. «Le dispositif de recherches pour retrouver cet enfant, mis en place vendredi tôt le matin, a été arrêté, car nous n’avons retrouvé aucune trace de lui, malgré notre vaste campagne de recherches et de ratissage sur un rayon de plus de trois (3) kilomètres de la zone limitrophe de son domicile familial, sis au quartier de Bechar-Djedid (sud de Bechar)», a affirmé à l’APS le sous-lieutenant Baali Abou Bakr Sedik, responsable de la cellule de communication de la direction locale de la P.C. Les recherches, avec l’appui et le soutien des services compétents de la sureté de wilaya et de la gendarmerie nationale qui a fait appel à sa brigade cynophile, et la contribution active de centaines de citoyens, n’ont pas permis jusqu’à dimanche tard dans la soirée de retrouver l’enfant disparu, a-t-il expliqué. Outre les opérations de recherches qui ont ciblé plusieurs endroits et lieux, notamment un canal d’évacuation des eaux usées, l’oued et les puits des différentes exploitations agricoles limitrophes au domicile familial du disparu, une enquête judiciaire a été ordonnée par le procureur de la république près le tribunal de Bechar pour «déterminer avec exactitude les circonstances dans lesquelles ce drame est intervenu», a ajouté la source. L’enquête est actuellement diligentée par les éléments du service de la police judiciaire, relevant de la sureté de wilaya. Des appels à témoins et de solidarité pour retrouver cet enfant disparu avaient été lancés par son père, ses proches et des citoyens à travers les réseaux sociaux, de même qu’il a été procédé à une large diffusion de son portrait à travers la ville de Bechar et des autres localités de la wilaya. n