Trente (30) diplomates algériens bénéficient de cycles de formation en matière de diplomatie économique au siège du ministère des Affaires étrangères, a indiqué mardi à l’APS, Rabah Fassih, directeur de la promotion et du soutien des échanges économiques au ministère. Ces cycles de formation permettront aux diplomates d’acquérir les compétences nécessaires avant de rejoindre leurs postes aux bureaux des affaires économiques et commerciales au niveau des ambassades algériennes à l’étranger pour mieux s’acquitter de leurs missions à savoir le soutien des opérateurs algériens dans le domaine de l’export en les aidant à accéder aux marchés mondiaux, a mis en avant M. Fassih. Il y’a un réseau international de chargés des affaires économiques et commerciales au niveau des ambassades algériennes à l’étranger, a déclaré M. Fassih en marge des journées portes ouvertes sur l’exportation, qui se poursuivront jusqu’au 25 mars au siège de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX). Ce réseau fournit aux exportateurs les informations sur le mode de consommation dans les marchés locaux et étrangers, a-t-il poursuivi, ajoutant que les diplomates se déplaceront, si nécessaire, à la rencontre des opérateurs étrangers. Dans le même sillage, M. Fassih a fait état d’un bureau d’information relevant de sa direction créé dernièrement par le ministère ayant pour mission d’accueillir les exportateurs algériens et leur fournir toutes les informations nécessaires avant qu’ils accèdent aux marchés extérieurs. Le bureau offre des informations sur les produits (normes phytosanitaires, santé animale, normes de qualité) et les prix appliqués, permettant ainsi à l’exportateur de faire une étude de marché.