Le « Digital Gate International Film Festival » annonce la sélection de 17 courts métrages sur la base de 31 films en provenance de 15 pays pour l’édition du mois de février, a appris l’APS auprès des organisateurs. Les organisateurs soulignent une forte participation des réalisateurs des pays arabes à l’instar de l’Algérie avec 6 films, l’Egypte et la Tunisie qui ont soumis 5 films chacune en plus de la participation pour la première fois de réalisateurs de Slovénie et des Philippine. Les organisateurs ont également reçu des films de cinéastes indiens, afghans, français, américains ou encore syriens. La sélection de cet édition compte les films algériens « Fantômes » de Zahreddine Djedri, « I will leave ans i will never come back » de Erayeh Ben Driss et « Mania » de Houssem Abbassi en plus d’autres oeuvres comme « Le verrou » du Tunisien Seif Chouk, « Coulourless » de l’Afghan Abdul Hamid Mandgar, « Too Late » de l’Egyptien Hicham Anis, ou encore « 5 Stars Rating » de l’Américain Al Mitchell. Le « Digital Gate International Film Festival » est le premier festival virtuel mensuel dédié au court métrage en Algérie créé, en avril 2020, par le cinéaste algérien Dalil Belkhoudir en partenariat avec de nombreux festivals étrangers.