Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a reçu lundi à Alger les membres du bureau exécutif de la Fédération nationale des travailleurs de la santé (FNTS), dans le cadre des séances de travail qu’il tient avec les partenaires sociaux, indique un communiqué du ministère. «Dans le cadre des séances de travail tenues avec les partenaires sociaux, et de la nouvelle stratégie visant le développement du système sanitaire, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a reçu les membres du bureau exécutif de la Fédération nationale des travailleurs de la santé (FNTS), affiliée à l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), et présidée par son Secrétaire général Amara Rachid», précise le communiqué. A l’entame de cette rencontre de concertation, ajoute la même source, le ministre a souligné l’ouverture du dialogue avec tous les syndicats du secteur, avant d’écouter les préoccupations de la FNTS qui, estime-t-il, «œuvre à préserver les acquis des travailleurs de la santé». Il a en outre réaffirmé la disponibilité du ministère à régler toutes les revendications socioprofessionnelles des travailleurs, en accordant un intérêt particulier à la formation des personnels du secteur en vue d’améliorer leurs connaissances et leurs conditions de travail, relevant à ce titre la nécessité de poursuivre les efforts collectifs afin de solutionner les problèmes des travailleurs dans le but d’assurer une prise en charge optimale du patient. Le ministre a salué, dans ce cadre, les propositions de la FNTS pour l’enrichissement de la nouvelle feuille de route du secteur de la santé (les sept axes inclus dans le plan d’action des activités du patient), indiquant que ces propositions «pourraient contribuer à la réforme du système sanitaire et à l’amélioration de la situation des professionnels du secteur». M. Saihi a souligné, dans ce sillage, «la nécessité d’organiser des rencontres périodiques pour débattre des acquis obtenus, et ce dans la transparence la plus totale». Pour sa part, le SG de la FNTS, et l’ensemble des membres du bureau exécutif, ont salué «les efforts colossaux» consentis par le ministère dans le but de servir le citoyen et de développer le secteur de la santé en ouvrant le dialogue avec tous les syndicats du secteur, conclut le communiqué. (APS)