Le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Fawzi Derrar, a indiqué affirmé samedi à Alger que la cadence de vaccination connaitra une « hausse » durant le mois d’avril courant, affirmant que la stabilité de la situation pandémique dans le pays permettra de poursuivre « à l’aise » cette opération. « La cadence de vaccination contre le Coronavirus en Algérie connaitra une hausse durant le mois d’avril en cours en réponse aux aspirations des citoyens » a-t-il déclaré à la presse, en marge de la réception d’un premier lot de 364.800 doses du vaccin anti Covid-19 AstraZeneca dans le cadre de la coalition internationale de distribution du vaccin contre la Covid-19 (COVAX). Après avoir rappelé que l’Algérie avait lancé, début janvier dernier, la campagne de vaccination sous la supervision et le suivi du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le directeur général de l’IPA a assuré que cette opération « se poursuivra tout au long de l’année selon le programme tracé en vue de vacciner un maximum de citoyens ». « La stabilité de la situation pandémique en Algérie va permettre de poursuivre « à l’aise » cette opération », a-t-il soutenu. Un premier lot de 364.800 doses du vaccin anti Covid-19 AstraZeneca avait été réceptionné samedi matin à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene à Alger dans le cadre de la coalition internationale de distribution du vaccin contre la Covid-19 (COVAX). A ce propos, les représentants de l’ONU, de l’OMS et de l’UNICEF en Algérie, ont salué les efforts de l’Algérie dans la lutte contre le Coronavirus et son rôle dans l’action internationale commune de lutte contre cette pandémie ».