Le PDG de Sonatrach a indiqué que le développement de la pétrochimie est prioritaire pour Sonatrach. Son programme d’investissement dans la pétrochimie, qui sera réalisé en partenariat, est de 12 milliards de dollars et la compagnie pétrolière nationale est à la recherche de sources de financement, a-t-il ajouté.
Dans son portefeuille de projet figure la raffinerie de Skikda au stade des études d’ingénierie, le complexe cracking fuel de Skikda, un complexe de polyéthylène, et un complexe de polypropylène à Arzew, au stade également d’études d’ingénierie. L’objectif de ce programme est de valoriser les matières brutes, c’est-à-dire de les transformer en vue d’obtenir des produits à plus forte valeur ajoutée. Le développement du pôle pétrochimique de Sonatrach permettra de fournir des matières premières pour des industries comme le plastique, la pharmacie, l’industrie automobile. Elle permettra de créer un tissu important de PME en Algérie et de placer l’excédent à l’exportation. K. R.